Aucune entreprise ne peut désormais se permettre d’ignorer la cybersécurité. D’après le rapport Data Breach Investigations Report 2017 de Verizon, 60% des cyber-attaques ciblent les PME et 40% ciblent les grandes entreprises. L’entreprise ne doit pas donc être passive et doit être capable de faire face à d’éventuelles menaces. Voici quelques conseils clés pour protéger votre structure des différentes infractions commises sur la toile.

  1. Quels sont les éléments à protéger au sein de l’entreprise ?
  • La messagerie de l’entreprise : elle constitue la principale menace, car c’est là où les collaborateurs échangent d’importantes informations entre eux sur les données de la société. Il convient donc de télécharger un antivirus professionnel, afin de filtrer les courriels et protéger les données de la société.
  • L’usage des outils mobiles : Les téléphones portables, les tablettes, les ordinateurs et tous les autres appareils permettant l’installation de logiciels de sécurité doivent être protégés. D’ailleurs les logiciels piratés sont à éviter, car en plus de leur illégalité, ils sont peu susceptibles de garantir une protection convenable.
  • Les points d’accès Internet : ce sont de potentiels passages pour les pirates informatiques afin d’accéder au réseau de l’entreprise. Limiter l’accès, et opter pour une barrière de protection « firewall » pour filtrer les données échangées et ainsi empêcher le piratage sur le système informatique.
  • Les logiciels : Veiller à ce que vos logiciels soient mis à jour régulièrement avec les derniers correctifs de sécurité. Pour ce faire, vous pouvez configurer votre PC afin que le système d’exploitation procède automatiquement à ces mises à jour.
  • Les données : les entreprises devront se préoccuper de la protection des données sensibles qu’elles possèdent. Elles devront suivre un processus spécifique de classification et de protection sur des disques durs externes ou d’autres serveurs.
  1. Quels sont les comportements qui rendent l’entreprise vulnérable ?
  • L’usage du même mot de passe pour des accès différents au sein de l’entreprise.
  • Le branchement des clés USB inconnues, trouvées dans un lieu public ou offertes gracieusement par les collaborateurs.
  • Le téléchargement excessif des applications mobiles.
  • La connexion au réseau Wifi gratuit et public.
  • Les habilitations.
  1. Comment améliorer la cybersécurité des PME ?
  • Protection des PC et des téléphones mobiles.
  • Sécurisation du réseau de l’entreprise (Firewall).
  • Protection des serveurs.
  • Gestionnaire de mot de passe et des vulnérabilités.
  • Protection contre les menaces extérieures.

LAISSER UN COMMENTAIRE