La réponse est oui ! Vous pouvez utiliser vos comptes bancaires pour payer vos factures internet. En effet, il existe désormais de nombreux modes de paiement pour payer la facture auprès de votre opérateur et, à l’ouverture de votre compte, l’établissement bancaire vous les proposera.

Mais comment choisir la bonne solution de paiement ? Quels sont les dangers des transactions financières en ligne ? Nous vous invitons à suivre ce guide pour tout savoir sur les moyens de paiement phares chez les fournisseurs d’accès internet à Montréal.

  1. Les principaux modes de paiement : chèque, virement, carte bancaire

Selon les dernières données statistiques publiées, le chèque, les virements et les cartes bancaires sont les trois modes de paiement privilégiés à Montréal pour payer le service internet.

  • Mode de paiement : le chèque

Le chéquier est en principe toujours gratuit. Il est automatiquement proposé par le banquier au moment de l’ouverture du compte. Pour qu’il soit validé, il faut d’abord respecter un certain nombre de règles :

  • Vous ne devez laisser aucun blanc avant ou après l’inscription de la somme.
  • Il faut écrire le montant en chiffres et en toutes lettres.
  • Le nom du bénéficiaire doit être lisible.
  • La signature doit être la même dont dispose la banque.
  • La date sur le chèque doit être celle du jour de sa rédaction.
  • La carte bancaire

Une carte bancaire sert tout à la fois à retirer des espèces qu’à effectuer des paiements que ce soit chez les commerçants ou même les fournisseurs internet. A la différence du chèquier, la carte bancaire est en générale payante et son coût varie d’un établissement bancaire à l’autre.

  • Le virement bancaire

Cette opération consiste à donner l’ordre à sa banque de transférer des sommes d’un compte vers un autre compte. Vous avez généralement la possibilité d’effectuer deux types de virement :

  • Virement ponctuel.
  • Virement permanent.

A noter : En principe, un virement entre deux comptes dans la même banque est gratuit.

  1. Le prélèvement automatique

Ce mode de paiement est très utilisé par les fournisseurs internet canadiens dont Bravo Telecom. Ces derniers vous font parvenir une « autorisation de prélèvement », que vous devez déposer à la banque en y joignant votre relevé d’identité bancaire (RIB).

Bon à savoir : si vous ne disposez pas de provision suffisante pour honorer vos prélèvements, des intérêts vous seront appliqués par le créancier.

  1. Les vrais dangers du paiement en ligne

Effectivement, les dangers du paiement par internet existent, l’un des plus offensifs étant le phishing. Il s’agit d’une technique utilisée par les hackers d’usurpation d’idientité. Pour y faire face, les professionnels recommandent l’usage d’un navigateur équipé de systèmr znti-phishing ou tuliser OpenDNS.

Enfin, pour les clients qui souhaitent payer leurs factures internet en toute sécurité, Bravo Telecom met à leurs dispositions quatre modes de paiement : carte de crédit, carte de débit (interac) ou Visa débit, prélèvement automatique préautorisé, et argent comptant uniquement en magasin.

Cependant, le moyen le plus préconisé pour le client est la carte de crédit, et ce pour faciliter la transaction.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.