Depuis quelques temps déjà, on entend beaucoup parler de logiciel de rançon. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Comment peut-on s’en protéger ? Faut-il payer ou non ? Nous tenterons de répondre à ces quelques questions dans les lignes qui suivent.

  1. Qu’est-ce qu’un ransomware ?

Les ransomwares (ou rançonficiels en français) sont des logiciels malveillants qui cryptent les données et les fichiers personnels de l’utilisateur, et nécessitent le paiement d’une rançon en échange d’une clé permettant de les déchiffrer. Ce genre de pratique touche aussi bien des particuliers que des entreprises. Le virus s’infiltre sur l’ordinateur ou l’appareil de l’utilisateur par le biais des spams ou bien via de faux fichiers d’installation du logiciel Flash Player. Il a pour particularité de s’auto-propager.

  1. Quels sont les types des ransomwares ?

Il existe trois principaux types de ransomwares :

  • Scareware : un scareware, ou rogue en français, est un logiciel malveillant qui a pour but d’inquiéter ou de faire peur à l’utilisateur afin de le manipuler à acheter des logiciels indésirables.
  • Verouilleurs d’écran : les auteurs de ce ransomware lancent un virus verrouilleur d’écran qui infiltre l’ordinateur de l’utilisateur et demandent de payer une amende pour le déverrouillé.
  • Ransomwares chiffreurs : les cybercriminels collectent et chiffrent les données personnelles existant sur l’ordinateur, et exigent que vous leur payiez une amende en échange de leur déchiffrement.

 

  1. Qui est ciblé par les ransomwares ?
  • Les ransomwares ciblaient à l’origine les utilisateurs individuels et les petites entreprises.
  • Devant le succès rencontré et le développement des méthodes d’attaques, les cybercriminels ont commencé à distribuer des ransomwares aux grandes entreprises, et réalisent alors tout leur potentiel.
  • Nous nous attendons aussi cette année à une augmentation du nombre d’incidents à cause des attaques ciblant les terminaux mobiles.
  1. Comment peut-on s’en protéger ?
  • Installez, via internet, un bon outil de protection des emails.
  • Gardez le système d’exploitation et les applications à jour.
  • Sauvegardez régulièrement vos données et vos fichiers personnels en local et à distance.
  • N’ouvrez jamais les pièces jointes de vos courriels si vous ne connaissez pas l’expéditeur.
  • Si par malheur vous êtes victime d’un ransomware, pensez à déconnecter les postes et les périphériques infectés du réseau le plus rapidement possible.

Voulez-vous discuter avec nous de ce sujet ? Laissez-nous un commentaire ci-dessous ! Nous avons hâte de vous lire !   

LAISSER UN COMMENTAIRE