Les réseaux sociaux sont maintenant indispensables. On ne peut pas passer une journée sans en entendre parler à l’école, au travail ou aux nouvelles. Bref, ils font maintenant partie de notre quotidien. Seulement, certaines personnes savent se faire détester sur les réseaux sociaux.  On les connaît tous, ces personnes si déplaisantes à avoir dans sa liste d’amis sur Facebook. Voici donc les sept personnes que vous ne VOULEZ PAS avoir dans votre liste d’amis Facebook : les sept indésirables nains de Facebook

1.       Le like-eur compulsif

Eh oui, cette manie de tout… TOUT LIKER : photos, vidéos, statuts et page Facebook… Ce maniaque ne laisse rien sur son passage sur internet. Si vous êtes une de ces personnes, ne vous posez pas de questions si vous voyez votre liste d’amis réduire petit à petit.

2.       Le mendiant

Ils existent même dans le monde virtuel… je pense qu’ils sont même plus tenaces que ceux dans nos rues. Ces mendiants du web ne partagent rien sans qu’il soit question de like. Les poches trouées, ils vont jusqu’à mettre sous épreuve l’amitié de leurs copains. C’est à se demander si les likes les rendent vraiment riches.

3.       Le présentateur météo

On le connaît tous, celui qui voit sa journée gâchée à cause des conditions météorologiques et qui ne s’empêche pas de le partager sur Facebook. C’est vrai qu’une journée pluvieuse n’égale pas une bonne journée ensoleillée, mais pourquoi avoir ce besoin de partager la météo toutes les heures. Ce qui rend la chose plus embêtante, c’est que dans notre liste d’amis, on a toujours plus qu’un présentateur météo… au cas ou l’un d’eux ne se remet pas du mauvais temps.

4.       Le narcissique

Celui qui aime, commente et partage… Ces PROPRES statuts. Nous savons que vous vous aimez, mais Facebook est un réseau SOCIAL, et donc il sert à la socialisation des individus… Il ne sert pas à socialiser avec soi-même. Il faudrait arrêter ce comportement un peu trop…hors du commun.

5.       Pokerman

Le superhéros de la timidité, celui ou celle qui ne sait pas comment t’aborder et décide de te poke pour te faire un signe, je m’adresse à toi. Si je ne re-poke pas, que je ne t’envoie pas un message, je ne le ferais pas même si tu ne me re-poke 100 fois. Tu verras ton nom rayé de ma liste d’amis.

6.       L’activiste

C’est aussi un superhéros, mais celui-là croit sauver le monde en collectant les likes avec ses statuts. Combien de fois avons-nous lu sur notre fil d’actualité : Ce jeune homme est mourant […] aimez ce statut et il sera sauvé. Jeune activiste, il faut remettre les pieds sur terre, le monde réel ne peut être sauvé dans le monde virtuel. Sur ce, il faut AGIR !

7.       Le dépressif

Mettons certaines choses aux clairs, Facebook n’est pas un journal intime commun. Alors pour les dépressifs, je compatis,  mais s’il vous plaît, arrêter de raconter votre vie sur Facebook. Vous n’irez pas mieux. En plus, les gens vous détesteront pour ce surplus d’informations de votre vie personnelle qui envahit leur fil d’actualité. Je vous conseillerais d’aller voir un psychologue, de parler à un ami, un qui ne se cache pas derrière un écran.

Si vous faites partie de nos septs petits nains, il serait préférable de tout arrêter pour laisser régner la paix dans le monde virtuel…

 

1 COMMENTAIRE

  1. Certes, les 7 nains sont indésirables de point de vu facebook, mais je pense que le facebook est en lui-même un nain indésirable dans notre vie personnelle, un virus qui en train de noircir les bonnes couleurs de notre vie privée.
    Que pensez-vous de cette citation :
    Facebook est un dispositif hors du commun, capable de faire du profit à partir du moindre des mouvements que nous effectuons sur sa plateforme. Il nous fait croire que nous sommes en train de nous distraire : en réalité, il nous met au travail pour développer un nouveau type de marché : le commerce relationnel.
    Facebook, comme tous les instruments privés de réseaux sociaux, n’est ni libre ni désintéresse : nous, utilisateur, sommes la valeur à échanger.

Comments are closed.