En fonction de votre ville et votre emplacement, vous pouvez avoir peu ou beaucoup de choix en ce qui concerne les opérateurs internet. Peu importe la nature de votre activité, on sait que le choix d’un bon fournisseur peut d’avérer parfois long et très complexe. Voici donc quelques recommandations pratiques pour déjouer les pièges et choisir le meilleur fournisseur de services internet pour vous.

  1. Comment choisir votre fournisseur internet ?

Les meilleurs opérateurs sont ceux qui proposent les services qui répondent le mieux à vos besoins. Pendant votre recherche, il faudra être certain des produits et services que vous souhaitez acheter, plutôt que de payer uniquement pour ce que les opérateurs locaux essayent de vous vendre.

Pour vous aider dans votre choix, voici une liste des critères de base auxquels il faudra faire attention :

  • Vos besoins en bande passante : ils dépendent de la nature de votre activité.
  • Le type de contrat : avec ou sans engagement.
  • Le nombre d’appareils qui seront connectés au réseau : le type de modem dépend du nombre de personnes connectées. Plus le nombre d’utilisateurs est élevé, plus la puissance du matériel doit être forte.
  • Le modèle du routeur : il faut que le modèle du routeur soit récent. Choisissez la norme 802.11ac dans votre modèle, qui utilise la technologie MU-MIMO.
  • L’éligibilité de votre ligne et les modes de connexions disponibles : n’hésitez pas à faire un test pour connaître les offres auxquels vous êtes éligible.
  • Les services proposés : la téléphonie résidentielle, le service internet, la TV HD, etc.
  1. Les gros ou les petits revendeurs Québec : Que choisir ?

Certains internautes ont pris l’habitude de frapper aux mêmes portes des grands opérateurs pour profiter de l’accès à internet, mais en regardant à côté des plus petits joueurs, on peut toujours profiter des abonnements plus avantageux. Chez les fournisseurs internet alternatifs, les prix sont alléchants et les commentaires des utilisateurs sont généralement positifs.

L’entreprise Bravo Telecom, à titre d’exemple, mise sur la proximité pour attirer ses clients. Elle est passée de 5000 clients en 2013 à environ 20 000 clients aujourd’hui. Elle annonce régulièrement des offres promotionnelles pour ses fidèles clients et une augmentation de la qualité du service offert, allant jusqu’au téléchargement illimité.

  1. Les incontournables

Le prix des équipements (modem, routeur…), le coût d’installation, les frais d’ouverture de dossier ou de résiliation du contrat, ce sont les frais qui se rajoutent à la facture finale lorsque vous décidez de changer d’opérateur.

Il y a aussi le contrat. Avec l’augmentation des tarifs annuellement, le changement de besoins des internautes et l’apparition de nouveaux services. La majorité des consommateurs canadiens préfèrent les contrats sans engagement. C’est d’ailleurs ce qu’offrent certains fournisseurs alternatifs. Pas d’engagement dans les contrats, plus de fluidité dans les abonnements,  de quoi satisfaire une clientèle à la carte.

Enfin, essayez d’inclure dans votre contrat des clauses de renégociation : cela obligera votre opérateur à vous offrir régulièrement des produits et services concurrentiels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.